Pour faire une suite aux incidents qui se sont déroulés à Vinexpo en 2009, nous reproduisons ci-dessous un article du quotidien Sud-Ouest. Non sans un certain plaisir. Il va de soi que nous n’avons jamais approuvé la démarche des dirigeants de Vinexpo à l’encontre de l’organisation mise en place par Anna Serio. Nous pensons qu’on mesure l’ampleur d’un événement à la taille de ce qu’il entraîne de manifestations « Off » et qu’il est contre-productif de chercher à en limiter l’influence. Ainsi, ce qui fait la grandeur des festivals d’Avignon ou de Cannes, c’est la créativité et la multiplication des scènes off qui les entourent.
Il nous semble que les décisions de justice qui favorisent enfin Anna Serio ne sont que pur bon sens.

Extrait de l’article publié sur www.sudouest.fr

Vinexpo 2009 à Bordeaux : fort soupçon de partialité au tribunal

Si l’on en croit le dicton, la vengeance est un plat qui se mange froid. Anna Taddonio Serio a manifestement su prendre patience. Deux ans après avoir été lourdement condamnée (150 000 euros de dommages-intérêts) par le tribunal de commerce de Bordeaux pour « parasitisme et concurrence déloyale », la gérante d’Ital-Assist, une société spécialisée dans la diffusion de produits italiens de qualité, ne peut qu’apprécier l’embarras dans lequel elle plonge désormais ses juges.

Son conseil, Me Jean-René Farthouat, l’un des pénalistes réputés de la capitale, s’apprête à engager une procédure civile devant le tribunal de grande instance de Paris pour dysfonctionnement du service public de la justice. « Un fort soupçon de partialité entache la décision rendue en défaveur de ma cliente, insiste l’avocat. L’un des juges consulaires était en situation de conflit d’intérêt. Il n’aurait jamais dû siéger. »

Vinexpo à l’attaque

Le contentieux est né en 2009, lors du salon Vinexpo, la vitrine emblématique de la viticulture bordelaise. Ne pouvant obtenir la surface qu’elle souhaitait au sein du Parc des expositions, Ital-Assist s’était repliée dans les jardins d’un hôtel tout proche. Elle y avait installé un imposant chapiteau en toile pour faire la promotion de plusieurs dizaines de crus transalpins…Suite de l’article

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.