Ni vous, ni moi ne lisons les projets de loi de finances émis par les gouvernements de la France. Cher vous, j’ai le regret de vous annoncer que nous avons tort. Et qu’est-ce que nous avons raté comme petite scélératesse ?
Dans le projet de loi de finances pour 2013, le gouvernement Ayrault (non, ne riez pas) a décidé de supprimer une grande partie des allègements de charges patronales applicables pour les travailleurs occasionnels de l’agriculture.
En clair, ça va devenir encore plus cher d’engager des saisonniers pour la taille ou des vendangeurs ou tous ces petits métiers d’appoint, métiers manuels qui garantissent un certain niveau de qualité à la vigne, un peu plus de vie dans les campagnes.
Là, normalement, les machines à vendanger gagnent par KO debout avec les félicitations de l’arbitre.

Mais que va-t-il dire, ce Ayrault-là, à ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter, voire même de louer, les machines infernales ? À ceux dont les vignobles…

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.