On découvrira ici la belle performance des ventes aux enchères de vin en 2012 (indice WineDex©), un chiffre
en hausse qui dépasse la performance de l’indice CAC 40. La hausse record est détenue par la Bourgogne
(+ 31,78%), les grandes signatures de la Côte de Nuits ayant « enflammé les ventes aux enchères tout au long de l’année » du fait de leur rareté et de l’engouement asiatique. Les grands crus de Bordeaux terminent leur « cure d’assainissement » initiée en 2011 sur une hausse de 0,93%. Côté Rhône, avec un volume d’échange plus limité,
la performance est très honorable. Le vin devrait rester une valeur sûre en 2013.

Si, toujours selon iDealwine, « la volonté affichée par le nouveau gouvernement chinois de moraliser la vie des affaires en limitant la pratique des « cadeaux » pourrait influer, si elle est réellement mise en œuvre, sur les achats des flacons les plus rares du marché », selon l’étude Vinexpo rendue publique hier, le monde devrait boire plus et mieux dans les années qui viennent. De plus en plus experts, les consommateurs se disent prêts « à dépenser davantage dans des crus de meilleure qualité ». D’ici à 2016, la Chine devrait passer du 4e au 2e rang des pays consommateurs de vins en valeur, avec une hausse attendue de près de 50%, et les Etats-Unis conserver leur première place. Toutes ces belles prévisions sont .

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here