On part pour Dijon. La Ville organise dimanche à 14 h 30 une vente aux enchères de près de 3 500 bouteilles issues de sa cave. En cédant ces vins arrivés à maturité après un vieillissement optimal, François Rebsamen, sénateur maire de Dijon, dit vouloir « faire tourner » le stock de l’Hôtel de ville pour mieux le renouveler. En réalité,
cette vente prestigieuse a également un objectif solidaire puisque les recettes iront au Centre communal d’action sociale. L’amateur pourra acquérir des bouteilles pour seulement quelques euros comme de plus rares étiquettes (Richebourg 78 signé Jean Gros, Vosne-Romanée Cros-Parantoux 99 vinifié par Henri Jayer, Bâtard-Montrachet 82, 85, ou 89 de Pierre Morey) qui pourraient atteindre, pour certaines, quelques milliers d’euros. Tout près de là, on pourra participer aux célébrations et aux pétillantes dégustations de la “Saint-Vincent tournante des crémants de Bourgogne” qui se tiennent à Châtillon-sur-Seine. Le programme complet des deux journées (et toute l’histoire de cette tradition entretenue par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin) se trouvent ici.

On ne s’arrêtera pas à Lyon, à moins d’être un professionnel du vin, bien entendu. La ville accueille à partir de samedi et jusqu’au mercredi 30 janvier (en même temps que le Sirha, le rendez-vous mondial de la restauration et de l’hôtellerie) la deuxième édition de Place des Vins, un salon dédié aux appellations d’origine né de la volonté commune des interprofessions du Beaujolais et du Rhône et de GL Events. Trente exposants présenteront leurs meilleures cuvées sur le grand (180m²) stand d’Inter-Rhône. Une table de dégustation animée par des sommeliers permettra aux visiteurs (professionnels, on le répète) de découvrir les vins de la Vallée du Rhône.

Plus au sud, dans le Vaucluse, la cave de Rasteau célébrera samedi à 14 h le mariage, tout à fait de saison,
et sûrement pas de raison, de la truffe et du vin. Pour participer à cet atelier gourmand (tarif 10 €, et une seconde date prévue le 16 février), on pense à réserver au 04 90 10 90 14. Ceux qui se sentent d’humeur plus sucrée iront découvrir le domaine Château de Clapier, à Mirabeau. A partir de 15 h, Thomas Montagne accueillera les visiteurs avec une galette des rois et leur fera découvrir son assemblage, unique en appellation Luberon, de cépages syrah, grenache et pinot noir (Tél. : 04 90 77 01 03). Si vous trouvez qu’il fait trop froid pour bouger, et que vous avez profité des soldes, comme nous vous l’avons conseillé il y a quinze jours, peut-être est-il temps de créer votre cave en ligne sur le site des vins de Bourgogne. Un outil de gestion simple qui référence plus de cent appellations et trois mille fiches de viticulteurs et qui saura vous dire quel plat va avec votre vin.





Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.