Pour la sixième année, la société Oxatis a mené une enquête sur le profil et les évolutions des acteurs du e-commerce en France. Réalisée sous le contrôle du cabinet KPMG, cette étude met en avant trois tendances fortes : la professionnalisation, le mobile commerce et le dynamisme économique des sites.

Le E-Commerce se professionnalise

La professionnalisation se traduit par une approche marketing plus pointue et des projets de croissance soutenus. L’animation du site passe pour 87% des e-commerçants interrogés par le référencement, pour 81% par la mise en avant de promotions et évènements, pour 73% par la mesure du retour sur investissement et enfin pour 68% par le mail marketing.
Diversification des sources de prospects et fidélisation clients deviennent des pratiques courantes chez
un e-commerçant. Notons également que les e-commerçants fourmillent de projets, malgré l’effet de crise ressenti (63% pour les français, 68% pour les anglais). Ce dynamisme se renforce au fil des années avec 25% d’entre eux qui souhaitent créer un nouveau site, 39% qui envisagent d’exporter, 63% qui planifient d’élargir leur gamme de produits. La Grande-Bretagne se montre encore plus dynamique avec respectivement 43%, 50% et 68%.

Les réseaux sociaux – mythe ou réalité ?

Même si les français sont sur-représentés dans la pratique des réseaux sociaux, ce sont bien les anglais qui semblent adopter les meilleures pratiques : utilisation massive de Twitter (72% pour les anglais contre 37% pour les français) avec un impact conséquent sur le CA de respectivement 27% contre 9%. 94% des anglais qui utilisent les réseaux sociaux…

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here