MàJ : On lira ici les beaux résultats de cette vente, qui s’est tenue hier, comme nous l’avions annoncé dans le texte ci-dessous.

D’accord, elle est un peu moins célèbre que celle de Beaune, mais le principe est strictement le même. Un hôpital-vigneron qui possède des vignes, ici 12 hectares autour de Nuits-St-Georges, et une vente des vins en primeur dont le produit finance les investissements de l’hôpital (à l’exception d’une pièce de charité, appelée l’Elan du cœur, dont la vente se fera cette année au profit de l’association de Sonia Rolland, Maïsha Africa). La 52e vente des Hospices de Nuits se tiendra ce dimanche 17 mars à 15 h au cellier du Château du Clos de Vougeot et si vous souhaiter y participer avec la maison Albert Bichot, premier acheteur de la vente, vous pouvez vous faire connaître ici.

Evidemment, toute la ville s’anime à l’occasion de cet événement. La cuverie des Hospices proposera des dégustations de ses vins samedi de 14 h à 17 h et dimanche de 15 h à 17 h (10 € l’entrée et le verre) pendant que les vignerons et négociants de l’appellation feront découvrir leur production sous les halles de Nuits-Saint-Georges (même tarif) de 10 h à 17 h 30, samedi et dimanche. Samedi soir, la traditionnelle Nuit des Nuits célébrera
les accords mets-vins au cours d’un dîner préparé par Patrice Gallet, meilleur ouvrier de France (on réserve au
03 80 62 11 17). Samedi à 14 h, deux mille cinq cents coureurs prendront le départ de la douzième édition du semi-marathon (plus d’infos ici).

Enfin, la très attendue Fête du chocolat – conçue à l’origine pour valoriser son bel accord avec le pinot noir – accueillera douze chocolatiers de Bourgogne et de Franche-Comté qui rivaliseront de créativité sous la houlette
de Mickaël Azouz, premier champion du monde des chocolatiers. Il y aura aussi des manèges, de la musique,
un marché gourmand, une exposition-vente de produits du commerce équitable, tout un programme à retrouver ici,
en même temps que la liste des vins présentés à la vente.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here