La présence de Castel au salon Prowein qui a ouvert hier à Düsseldorf, et qui dure jusqu’à mercredi, est l’occasion de rappeler la place de l’Allemagne dans les échanges mondiaux. Ce marché mature est le quatrième marché du vin au monde, avec près de vingt millions d’hectolitres consommés en 2011) et le premier marché importateur
(16,1 millions d’hectolitres). Si la consommation tendait à diminuer depuis 2008, 2012 s’est terminé sur une augmentation sensible de 1,5 %. Pour les productions des viticulteurs français, l’Allemagne est le premier client en volume et le troisième en valeur (2011). Les Allemands considèrent que les vins français sont d’un bon rapport qualité-prix, ils en ont une bonne image et apprécient le renouveau des vignobles, leur engagement en faveur
du développement durable, la modernisation des caves ou encore la maîtrise des langues étrangères (source Ubifrance). Présents sur ce marché dès les années 60, les Châteaux et Domaines Castel y rencontrent de beaux succès, comme la multiplication par deux des ventes de Château Barreyres (Haut-Médoc, cru bourgeois), très apprécié dans le réseau des cavistes, ou l’augmentation de 42 % de celles de Château Tour Prignac (Médoc, cru bourgeois). En février dernier, sa filiale LFE Deutschland, qui met à disposition trois cent cinquante références de vins venus de France et d’ailleurs, a finalisé l’arrivée de deux nouvelles références, Cru de la Maqueline, un bordeaux issu d’une nouvelle propriété de la maison, et un muscadet-sèvre-et-maine biologique appelé Clos des Orfeuilles.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here