C’est en 1920 qu’est née la collection des rosés “grand vintage” de la Maison Moët & Chandon, héritage qui remonte à cette année 1801 où Napoléon Ier et sa mère ont acheté cent bouteilles de cuvée “Rozé” 1794 de Jean-Rémy Moët. Uniquement proposé en millésimé jusqu’en 1997, Moët Impérial Rosé est depuis présenté en version non millésimé. Pendant que ce champagne rosé élaboré tous les ans renouvelle la proposition de Moët & Chandon, le Grand Vintage Rosé n’est créé et assemblé que dans les années exceptionnelles, lorsque la nature a répondu aux exigences de la Maison. Comme ce 2004, il raconte ainsi l’histoire d’une année particulière. Ce trente-neuvième rosé millésimé est le résultat d’une récolte parfaitement saine et d’une belle maturité. Après un hiver doux et un printemps sec, les pluies d’août suivies d’un mois de septembre idéal, chaud et sec, ont donné des vignes luxuriantes et ont permis de récolter en abondance des raisins de maturité et de qualité optimales. Les vins les plus remarquables issus de cette récolte ont été sélectionnés par Benoit Gouez, et un long repos en cave a achevé de dessiner les facettes de ce Grand Vintage dont la robe cuivrée possède des reflets de vieil or. La note de dégustation transmise par la Maison évoque un nez opulent, duquel s’élèvent d’abord des notes fruitées de cassis et cerise noire, suivies de nuances confites de figue sèche et de pain d’épice, avec une pointe de réglisse. Le palais charnu exprime sa saveur ronde et délicate sur une structure légèrement tannique. L’acidité subtile se termine dans une finale raffinée, avec une pointe de chocolat noir. L’assemblage est composé de pinot noir (45 %, dont 22% de vin rouge), chardonnay (31 %), pinot et pinot meunier (24 %).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.