La Maison de champagne indépendante et familiale de Carol Duval-Leroy vient de lancer une cuvée élaborée
en partenariat avec l’Association des Meilleurs Ouvriers de France Sommeliers. Si cette belle idée n’est dévoilée qu’aujourd’hui, Carol Duval-Leroy précise que ce partenariat a en fait « débuté à la fin des années 90, quand Philippe Faure-Brac souhaitait créer le titre de M.O.F Sommeliers et nous a demandé de le soutenir pour ce lancement. » La relation qui s’est installée entre la Maison, les Meilleurs Ouvriers de France Sommeliers et
l’Union de la Sommellerie Française a ensuite été à l’origine du Trophée du Meilleur jeune sommelier de France. Fruit d’un long travail, le champagne qui vient d’être dévoilé après plus de trois ans de garde en crayères est
un assemblage de chardonnay (60 %) et de pinot noir (40 %) élaboré « dans le secret le plus absolu, pour créer
une cuvée à la fois dans la lignée de l’identité de la Maison et expression du désir des ouvriers sommeliers.
»
Fière de la matérialisation de ce projet et de cette association encore renforcée avec la sommellerie, Carol Duval-Leroy l’est aussi de l’ancrage de ses vins dans l’univers de la belle gastronomie, « sur plus de deux-cent cinquante tables étoilées. » S’il ne dévoile pas les secrets de cette cuvée issue de la vendange 2008, Christian Péchoutre,
le président de l’Association des Meilleurs Ouvriers de France Sommeliers, confie qu’il y a eu « beaucoup d’écoute, d’échanges, d’explications, d’exigences. » Généralement convoqués après la mise, pour mettre le vin en accord avec des mets, les sommeliers ont été ici les instigateurs. Ils souhaitaient « de la fraîcheur et une douce appétence, un vin avec une lecture immédiate qui offre une belle longueur en bouche. »

Champagne Duval-Leroy, Cuvée M.O.F Sommeliers. Bouteille, 37 €. Magnum, 74 €. Jéroboam, 220 €.
En vente chez les cavistes ou directement à la propriété.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here