Ce mot de Pablo Neruda est le titre d’un chapitre du dernier bouquin de Jacques Dupont que je viens de finir. Une charge contre la loi Évin argumentée et très documentée, du beau travail. Il rappelle tout, l’historique des ligues anti-alcooliques, l’histoire du vin en France, l’exemple américain et celui de l’Europe du nord, l’hégémonie médicaliste. Il pourfend les faux discours, dénonce les menteries pseudo-scientifiques, détricote les statistiques manipulées, les faiblesses d’État, le jmenfoutisme gauche-droite mélangées, les confusions soigneusement entretenues entre les alcools durs et le vin. Il démontre l’inefficacité de la loi Évin et de ses coûteux…lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.