L’Elysée met aux enchères une partie de sa cave. La vente, confiée à la maison Kapandji Morhange, aura
lieu à l’Hôtel Drouot à la fin du mois de mai. La sélection des 12 000 bouteilles concernées (soit un dixième de
la cave) a été effectuée par Virginie Routis, chef sommelière des lieux, et porte essentiellement sur Bordeaux
et la Bourgogne, même si la Loire, le Rhône ou encore la Champagne sont représentées. Créée en 1947, sous
la présidence de Vincent Auriol, la cave du Palais de l’Elysée a été réaménagée en 1995 afin de permettre une conservation optimale des vins. Il est question de renouvellement des vins avec une volonté de réinvestir le produit de la vente dans des vins « plus modestes » et d’attribuer le reste au budget de l’Etat. Les estimations s’échelonnent de 15 euros la bouteille à 2 200 euros (Petrus 1990) avec de nombreuses bouteilles à moins de 100 euros.
Ici, l’article du Monde, le communiqué de Drouot.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here