A l’heure de Cannes, son festival, son tapis rouge, ses films et ses fêtes, le domaine William Fèvre braque les projecteurs sur le vignoble de Chablis en lançant une bouteille à l’habillage audacieux. A jouer l’analogie avec le cinéma, on dirait que cette sortie se situe quelque part entre le blockbuster, parfaitement (bien) pensé pour le succès, et le film indépendant, qui ose la rupture avec les codes existants. Toute de métal argenté et encre UV
qui ne révélera ses motifs qu’à ceux qui s’aventurent sous des lumières noires, l’édition limitée I love Chablis est destinée, en France comme à l’international, à un public noctambule et aux lieux qu’il fréquente même si, au delà des clubs et autres bars lounge, une présence est prévue dans les restaurants gastronomiques et chez les cavistes. Après tout, si le design de la bouteille joue l’anticonformisme, le vin frais et souple qu’elle contient est typique de l’appellation. Elevé pendant huit mois en petites cuves inox pour conserver sa fraîcheur, ce chablis pur et minéral offre un bouquet d’un grand raffinement évoluant sur des notes d’agrumes, de fruits à chair blanche et de fleurs.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.