Comme on peut le lire et l’entendre sous la plume et dans la bouche de journalistes de second rideau, le millésime 2013, pas vendangé avant des semaines, serait un millésime de merde.

À ces oiseaux de malheur qui se lèchent les babines à l’idée que le mondovino en prenne plein la gueule et on se demande bien pourquoi,
à tous ces crétins au front bas qui pensent que pour faire de l’audience, il faut encore et encore annoncer des catastrophes quand il est urgentissime de faire pile le contraire,
à ces persifleurs sinistres et…lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.