Avec l’histoire de l’un de ses plus anciens domaines, établi au XIIe siècle par les moines cisterciens, c’est la Bourgogne en ce qu’elle a de plus historique et iconique qui est racontée ici aux amateurs de grands vins. Préfacé par Yves Benard, vigneron à Boursault, près d’Épernay et ingénieur agronome qui fut successivement secrétaire général, puis président-directeur général des champagnes Moët & Chandon et Dom Pérignon, et président de l’Organisation internationale de la vigne et du vin de 2009 à 2012, Le Cellier aux Moines et son Clos fait le portrait d’un vignoble qui, au delà du caractère exceptionnel de son terroir, porte la marque du travail visionnaire des moines cisterciens de l’abbaye de La Ferté.

Ouvrage d’histoire qui se veut le témoin d’un héritage temporel autant que spirituel, ce livre est le fruit d’une rencontre entre l’historien Gilles Platret, spécialiste de la Bourgogne* et l’actuel propriétaire du domaine, Philippe Pascal. Revenu à la vigne après une longue carrière dans les métiers du luxe, Philippe Pascal a eu pour le Cellier aux Moines un véritable coup de foudre, partagé par sa femme Catherine (pour en savoir plus, on cliquera ici). Après avoir entrepris avec passion la longue restauration des lieux, ils ont fait leurs premières vendanges en 2006. En 2012, ils ont décidé de se consacrer totalement à leur vie d’artisans vignerons, inspirés dans leur quête d’excellence par leurs prédécesseurs cisterciens.

Le Cellier aux Moines et son Clos, éditions Assouline, 65 €


* À la suite de ses études à Sciences Po Paris et à la Sorbonne, Gilles Platret publie des recherches sur la Seconde Guerre mondiale, Le Vignoble en colère, La Libération de la Côte chalonnaise et Le Chalonnais entre en guerre. On lui doit également une étude d’histoire rurale, Les Loups dans l’histoire de Bourgogne, ainsi qu’un ouvrage sur les attaches bourguignonnes du général de Gaulle,
De Gaulle et la Bourgogne. Ses recherches portent essentiellement sur l’histoire viticole de la région (La Grande Histoire des vins de Givry de l’Antiquité à nos jours, L’Abbaye de Tournus et le vin : Fondements monastiques d’un vignoble de Bourgogne).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here