Aujourd’hui, c’est la journée du grenache. Comme c’est un événement à caractère international, on dit Grenache day, et même G-day. Créé à la suite d’un très sérieux symposium organisé dans le Rhône en 2010, qui sera reconduit tous les trois ans, ce jour dédié au grenache est né d’une volonté de mettre en lumière, chaque troisième vendredi de septembre, un cépage que tout le monde connaît et apprécie sans vraiment le savoir. « It’s the most widely planted red grape in the world and responsible for the velvety, voluptuous mouthfeel that people love in
wine ; but it rarely gets the credit it deserves because it’s often used in blends
», peut-on lire sur le site de la Grenache Association, à laquelle tout un chacun peut adhérer en cliquant ici.

Pour faire une traduction toute personnelle à l’usage des non-anglophones, il n’est pas assez crédité au générique, ce grand acteur du vin. Lors de la dernière G-night (oui, il y aussi des nights, on en reparlera), Michel Bettane
a qualifié le grenache de « pinot noir de la Méditerranée », de « cépage complet, qui se suffit à lui-même », mais
aussi de « grand cépage méconnu ». Alors voilà, pour réparer cette injustice, c’est sa journée rien qu’à lui. Précisons que tout ceci n’a rien à voir avec du marketing et tout avec l’amour du vin et de la transmission de connaissance à son sujet. On pourra donc simplement célébrer son amour du grenache chez soi, ou se rendre par exemple aux dégustations proposées par les caves de Rasteau et de Gigondas (une verticale de vieux millésimes est au programme). Tous les rendez-vous de ce Grenache Day 2013, dans le monde entier, sont répertoriés ici.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.