Léognan, le 30 Septembre 2013.

« Les trois premiers jours de la semaine dernière, nous avons vendangé quelques parcelles de blanc. Mercredi midi, nous avons pris la décision d’arrêter afin de laisser certains de nos fruits gagner un peu en concentration. C’est réussi, et les blancs vont être surprenants en 2013. Après un nouveau contrôle de maturité vendredi, nous avons gagné quelques grammes de sucre, et nous constatons de très beaux équilibres pour les sauvignons blancs et les sémillons. Nous reprenons la récolte aujourd’hui et nous terminerons probablement mercredi. Comme chaque année depuis 2007, nos raisins blancs sont pressés le plus rapidement possible après récolte si la température des fruits est bonne. Sinon, les baies passent quelques heures en chambre froide. S’ensuit une attention toute particulière des jus à la sortie du pressoir afin de limiter au maximum les oxydations. Les moûts sont débourbés en petites cuves inox à basses températures (8-10°C) avant que ne débute leur fermentation. En fonction de leur profil aromatique et, surtout, de l’acidité des lots, nous déterminons ensuite dans quel type de barrique celle-ci se fera, chêne ou acacia, cuve inox ou dans nos “fameux” œufs en béton, selon que ces moûts seront destinés à l’Abeille (le second vin de Fieuzal, NDLR) ou au grand vin. La semaine qui s’est écoulée aura aussi été très bénéfique aux raisins rouges, en particulier les merlots qui devraient être “prenables” à partir de mercredi ou jeudi au plus tôt, les pluies de ce week-end ayant fragilisé les peaux. »

Par Stephen Carrier, directeur technique de Château de Fieuzal

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.