Personne ne connaît le château Vignelaure, fleuron de la viticulture provençale. Pas un caviste parisien n’en vend. Les cavistes, si prompts pourtant à revendiquer leur différence, mais là, non. Pourquoi ? Mystère. Un seul restaurant le présente à sa carte des vins, le Jules-Verne. Les USA, le Nord-Europe, l’Asie s’en régalent, deux départements de la PACA aussi, bonnes ventes à Bordeaux et basta. C’est pourtant l’un des plus beaux vins rouges de Provence, un assemblage très réussi de syrah et de cabernet-sauvignon, deux cépages qui vont si bien ensemble et qui distinguent quelques-uns des meilleurs provences. Trévallon est un bon exemple, oui.

Vignelaure a été créé de toutes pièces par Georges Brunet, un ami des arts et des artistes, qui venait du château La Lagune dans le sud du Médoc. Les premiers millésimes, on en boit toujours, ont démontré les qualités de ce terroir de demi-altitude. Après un court passage à vide, le domaine a été repris fin…lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here