Ceux qui l’ont rencontré, en Alsace ou ailleurs, ne l’ont certainement pas oublié. La vigneron alsacien Seppi Landmann aime écrire des lettres et il a des choses à dire (comme ici, au tout nouvellement élu François Hollande). Aujourd’hui, il donne des nouvelles de ses vignes, de ses vins et de ses toutes nouvelles étiquettes dont le message ne saurait passer inaperçu.

« La plupart d’entre vous m’ont rencontré en Alsace, à Soultzmatt. D’autres m’ont vu animer des dégustations,
un peu partout en France, souvent pour des clubs œnologiques. Ma barbe, de plus en plus grisonnante, trahit maintenant mon âge. J’ai dépassé la soixantaine et il a fallu me rendre à l’évidence que le travail de la vigne
et de la cave se faisait de plus en plus difficile. J’ai donc confié ces tâches à Thomas Rieflé, avec l’appui de son frère Paul et du Domaine Rieflé, à Pfaffenheim, qui m’aident à faire rayonner la signature Seppi Landmann et
les vins de la Vallée Noble en France et à l’étranger.
Thomas, 25 ans, franchit régulièrement depuis trois ans le col qui sépare Pfaffenheim de Soultzmatt pour venir travailler mon vignoble entièrement en reconversion bio avec certification en vue pour le millésime 2014.
Le fruit de son travail et notamment la réintroduction des labours s’apprécie déjà dans la qualité des millésimes 2011 et 2012 comme le font remarquer les amateurs éclairés et les professionnels. Les flacons sont désormais proposés sous un nouvel habillage.
C’est Paul, 27 ans, qui a choisi de moderniser les étiquettes et de réorganiser les vins sous trois gammes mettant fortement en avant les origines
Alsace, Vallée Noble et Grand Cru Zinnkoepflé, ainsi que mon nom sous la forme d’un logo à l’intérieur duquel les plus perspicaces reconnaitront la silhouette du Zinnkoepflé. Vallée Noble étant depuis peu une appellation d’origine à part entière au périmètre délimité, il a été nécessaire de créer la gamme Alsace pour tous les vins issus des parcelles ne pouvant prétendre à cette toute jeune appellation. En guise
de pied de nez à la mouvance prohibitionniste, ma devise
“L’abus de modération nuit gravement à la santé
et encore plus au moral” se retrouve sur chacune des bouteilles de la gamme Alsace, à côté de mon portrait. »

Seppi aborde sereinement sa retraite. Son site internet a fait peau neuve et l’ensemble de ses vins y est disponible à la vente. Son caveau de Soultzmatt a été transféré à Pfaffenheim, où le public est accueilli toute l’année sauf les jours fériés et les dimanches. Pour le voir personnellement, mieux vaut cependant prendre rendez-vous.
Les traditionnels week-ends de vendanges avec ses clients et amis ont clos une année viticole d’abord compliquée (floraison délicate à cause du froid, puis pluie), qui s’est poursuivie par une météo magnifique en juillet et août.
Si la récolte est la plus petite en volume de ces 30 dernières années, le vigneron affirme que « 2013 est un grand millésime, avec d’excellents vins en devenir. » On en saura plus dans son traditionnel Courrier de Noël.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here