Lundi dernier, pour clore le week-end sous tipi (voir photo ci-dessus) des Automnales 2013 de la maison Colombo, douze sommeliers de la région Provence Alpes Côte d’Azur ont concouru pour le deuxième Trophée du Goût créé par Jean-Luc Colombo. Son idée ? Remettre au centre des valeurs du métier de sommelier l’accord mets et vins. Julia Scavo, sommelière du restaurant l’Ane Rouge à Nice, arrivée à la 5e place au dernier Mondial des sommeliers à Tokyo et 3e au championnat d’Europe à San Remo, était la marraine de cette édition. Plusieurs épreuves écrites ont permis de sélectionner les finalistes, dont des questions écrites portant sur la connaissance des appellations
du Rhône septentrional.

Représentée par son directeur pour l’Europe, Philippe Guillon, la maison Riedel, qui a inventé le verre œnologique, a ensuite offert une masterclass aux concurrents. Durant l’ultime épreuve, les trois finalistes ont du sélectionner
un vin (parmi une proposition de syrah, d’âge et de puissance divers) et expliquer au jury* en quoi il s’accordait
au “plat-challenge” servi durant le déjeuner, qui réunissait plus de cent vingt personnalités du monde de la gastronomie et du vin. C’était un civet de baudroie, et le vainqueur, Bastien Debono (déjà récompensé à cette occasion), a choisi de l’accorder avec le cornas Les Ruchets 2006.

* Présidé par Gisèle Marguin (présidente de l’Association des sommelier de Marseille-Alpes-Provence), ses membres étaient Carole Chabran, Anne Colombo, Christian Garcia (chef cuisinier du Prince Albert II de Monaco), Patrice Frank (président de l’Association des sommeliers de Monaco, en charge des vins pour la SBM),
le professeur David Khayat (cancérologue, grand amateur de vins), René Millet (expert en oeuvre d’art, membre
de l’Académie des abats), le chef lyonnais Christian Tetedoie, Julia Scavo et Mathieu Vial (chef sommelier de l’Auberge de Collonges Paul Bocuse).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.