BonVivant_news

Vous ne lisez pas Wine Spectator, cet excellent magazine américain ? Vous avez bien raison. L’auriez-vous fait que, comme moi, l’air vous aurait manqué. Ce journal a publié une interview qui fait suite au scandale provoqué par les tentatives des prohibitionnistes d’interdire l’accès à Internet aux métiers du vin. Au même programme, quelques joyeusetés fiscales que ces lobbyistes, abstinents forcenés, tentent de faire avaliser par le gouvernement. De reculades en promesses opportunes, l’essentiel a été rejeté. Pour l’instant. Mais le bruit provoqué par Vin & Société avec sa campagne « Ce qui va vraiment saouler les Français » pour défendre la filière a interpellé les journalistes du Wine Spec’.
Jamais en retard quand il s’agit de rire de ce qui se passe en France, ils se sont empressés de donner la parole à un certain monsieur Élineau, directeur général de la sinistre ANPAA (Association nationale de prévention de l’alcoolisme et de l’addictologie, organisation richement dotée depuis des années par le Ministère de la Santé pour de bien maigres résultats). Cet inconnu qui aurait mieux fait de le rester s’est offert son quart d’heure de lumière warholienne en tenant des propos sur la filière Vin qui dépassent de beaucoup le cadre de l’acceptable comme celui de ses fonctions.
Ce monsieur a exposé ceci aux journalistes qui l’interrogeaient : « Quand on voit ce qu’il se passe avec les sites pro-nazis, on comprend…lire la suite

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here