Ce 17 décembre, Michel Baldassini et Pierre-Henry Gagey, présidents du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne depuis 10 et 8 ans, ont passé la main. C’est dans un contexte de hausse des résultats à l’export sur les neuf premiers mois de 2013 (+ 2,8 % pour les vins tranquilles et + 17 % pour les crémants de Bourgogne) que s’est tenue une assemblée générale au cours de laquelle toutes les instances du BIVB ont été renouvelées, du comité permanent aux commissions spécialisées. Les deux nouveaux présidents, Claude Chevalier et Louis-Fabrice Latour, élus pour quatre ans (ils seront en alternance, président et président délégué) prennent leurs fonctions dans le cadre d’un marché français qui se porte bien.

En grande distribution, les vins de Bourgogne atteignent un chiffre record en valeur, 206,1 millions d’euros (+ 4,2 % d’octobre à octobre par rapport à la même période de l’exercice précédent). En restauration, le nombre de références de vins de Bourgogne proposées sur les cartes des restaurants est en hausse de 7 % en 2012 par rapport à 2011. Après deux très petites récoltes consécutives, les stocks sont en revanche au plus bas et le disponible à la propriété baisse encore de 16 % par rapport à la campagne 2011/2012. Une situation qui préoccupe les professionnels, vigilants quant la hausse des prix. S’ils reconnaissent qu’elle est inévitable, ils souhaitent globalement qu’elle soit raisonnable. C’est l’un des défis qui attend la nouvelle présidence.


bivbDe gauche à droite :
Claude Chevalier, Pierre‐Henry Gagey,
Michel Baldassini et Louis‐Fabrice Latour.













Qui sont-ils ?

Né en 1957, Claude Chevalier a rejoint dès l’âge de 16 ans le domaine familial fondé dans la seconde moitié du XIXe siècle (Chevalier Père et Fils, à Ladoix). Aux côtés de son père, il s’est rapidement concentré sur la commercialisation. Dans les années 2000, prenant part à la vinification, il décide de faire évoluer les vins sans renier le passé. Il les veut plus fins, plus élégants et, surtout, plus faciles à boire jeunes. Chevalier du Tastevin depuis 1994, il est fortement investi dans la vie de la filière. Président du Syndicat viticole de Ladoix de 1991 à 1997, il a notamment encouragé la création de la Balade Gourmande (1996) et assuré la présidence de la communication de l’évènement pendant 6 ans. Il a également été président de la Confédération des appellations et vignerons de Bourgogne (CAVB) entre 2007 et 2012. Il est membre du conseil d’administration et du comité permanent du BIVB depuis 2007.

Né en 1964, Louis‐Fabrice Latour est à la tête de la Maison de négoce Louis Latour, fondée à Beaune en 1797. Ses ancêtres étant viticulteurs depuis le XVIIe siècle, il est membre des Hénokiens, association internationale d’entreprises familiales au moins bicentenaires. Diplômé de Sciences Po Paris (1985), Louis-Fabrice Latour rejoint l’entreprise familiale dès 1989 et succède officiellement à son père dix ans après. Passionné par la chose publique, il est président du Syndicat des négociants‐éleveurs de Bourgogne (FNEB) depuis 2003, responsabilité qu’il assumera encore jusqu’au printemps 2014, le temps de former son successeur. A ce titre, il est membre du conseil d’administration et du comité permanent du BIVB. Il est également président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS, association nationale) depuis 2011, et membre des conseils de Vinexpo et de la Banque de France à Dijon. Chevalier du Tastevin, il a reçu la Légion d’Honneur en 2011.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here