Copropriétaire à hauteur de 51% du négociant bordelais Descaves, le groupe familial Louis Roederer annonce une montée au capital importante lui permettant de devenir largement majoritaire dans le contrôle du négoce bordelais. Déjà minoritaire lors du rachat, suite au décès de Jeanne Descaves en 1999, la famille Moueix, par le biais du groupe Duclot, conserve cependant une participation.
Fondé en 1869, Descaves est un négociant historique et majeur de la Place de Bordeaux. La Maison est réputée pour son savoir-faire et son immense catalogue. Le négociant propose des millésimes allant de 1875 aux dernières allocations, de la demi-bouteille (37,5 cl) à l’impériale (6 l).

Coïncidence ? Conséquence ? Ce montage financier est en tout cas suivi cette semaine par l’annonce du départ de la directrice générale de la maison Descaves, Ariane Khaida, qui prendra la tête du groupe Duclot début mars. Elle sera remplacée par Laurent Elichondoborde, arrivé au sein de la Maison bordelaise en fin d’année dernière.

La famille champenoise est déjà bien installée en Gironde puisque qu’elle est également propriétaire du Château Pichon-Longueville Comtesse-de-Lalande à Pauillac ainsi que des châteaux de Pez et Haut-Beauséjour à Saint-Estèphe.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.