Voici un des premiers crus (9 hectares 12 ares) les plus estimés de la commune et c’est justice. Il continue vers le nord le clos Saint-Jacques, avec une exposition un peu plus tournée vers l’est, sur une pente encore plus accidentée et victime de l’érosion à chaque gros orage. La terre est marneuse et donne un vin très coloré, charpenté, profond qui exige, pour atteindre sa pleine expression, qu’on sache attendre la maturité complète du raisin, tardive, mais souvent possible. On le reconnaît alors à ses arômes très expressifs et sauvages de cuir et de fumé qui en font un parfait vin de gibier. Sa longévité est pro-verbiale.

Michel Bettane

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here