Avec 6 hectares 70 ares, c’est à juste titre le plus célèbre des premiers crus de Gevrey en raison de sa situation idéale, au cœur du coteau de la combe d’Orveau, qui explique la régularité vraiment unique du cru. Le raisin y mûrit relativement tard, mais tous les millésimes et les propriétaires qui se sont partagés le lieu-dit après sa réunification, puis sa vente par le comte de Moucheron, ont tous des parcelles qui courent du haut en bas du coteau et donc expriment chacune de façon égale la personnalité du terroir.

Le clos se caractérise par son harmonie, sa finesse et son grain de tannin plus que par ses qualités aromatiques. Il est en ce sens très « chambertin » même si on lui a refusé le statut de grand cru. L’âge seul lui rend vraiment justice et c’est souvent entre quinze en vingt cinq ans qu’il culmine, dépassant même les deux chambertins avant d’être à son tour dépassé par eux.

Michel Bettane

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.