Un des principaux crus (4 hectares 76 ares) de la combe d’Orveau, en sommet de côte, tout contre les Cazetiers, sur un sol également pentu et fortement soumis à l’érosion. Le sol y est plus maigre et très calcaire donnant des vins complets, soutenus par une belle acidité. Leur finesse n’apparaît qu’après un long vieillissement.

Michel Bettane

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.