Un des principaux crus (4 hectares 76 ares) de la combe d’Orveau, en sommet de côte, tout contre les Cazetiers, sur un sol également pentu et fortement soumis à l’érosion. Le sol y est plus maigre et très calcaire donnant des vins complets, soutenus par une belle acidité. Leur finesse n’apparaît qu’après un long vieillissement.

Michel Bettane

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here