L’ensemble des premiers crus de Santenay couvre 170 hectares, soit la moitié de la totalité des vignes du village. C’est une belle proportion qui tout simplement indique la qualité générale des expositions du village qui se trouvent toutes en coteau.

Les premiers crus se déploient sur toute l’aire de la commune. À l’est, côté Chassagne-Montrachet, avec les terroirs localement les plus réputés comme les Gravières et le clos Tavannes. Au centre, au dessus du village, avec la Maladière et Beaurepaire. À l’ouest, côté Maranges où commence le département de Saône et Loire, avec le clos Rousseau, orthographié « clos Roussot » dans son prolongement en appellation Maranges.
Si l’exposition varie un peu, du sud au sud-est, le micro-climat peut être plus ou moins froid selon l’altitude, généralement inférieure à 300 mètres, mais les zones les plus froides sont rarement classées en premiers crus.

Comme souvent, les parties hautes sont un peu plus marneuses, mais la principale différence, en dehors du dosage des oligo- éléments dans un ensemble assez cohérent, est la présence plus ou moins marquée de terres rougies par de l’oxyde de fer et qui don- nent en principe les vins blancs ou rouges les plus solides.
Pour rendre plus facile la consultation de cette étude, on a regroupé par ordre alphabétique les premiers crus et, pour l’appellation village, les lieux-dits les plus utilisés. Michel Bettane

Liste des premiers crus de Santenay
Beauregard
Beaurepaire
Clos des Mouches
Clos Faubard
Clos Rousseau
Clos Tavannes
La Comme
La Maladière
Le Passe-Temps
Les Gravières
Clos des Gravières

Crédit photo : BIVB/Gadenne D.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here