Les 24, 25 et 26 avril prochains, la Confrérie dédiée au liquoreux hongrois organise la seconde édition de son Printemps de Tokaj (le programme complet des trois jours est ). Avec cet événement revient aussi ce qui, pour l’amateur, en constitue le cœur : une vente aux enchères de grands vins de Tokaj de millésimes récents, qui se tiendra à nouveau au château de Sárospatak. L’année dernière, treize lots ont été acquis pour la somme de 67 500 €. Si le fût traditionnel du Tokaj (fût de Gönc) contient136 litres, soit 182 bouteilles, les jus d’une extrême concentration appelé « eszencia » sont présentés dans une quantité de 10 litres. Un groupe d’experts veille sur la vingtaine de lots sélectionnés cette année, et continuera d’assurer cette mission jusqu’à la mise en bouteilles. En devenant propriétaires de ces lots uniques de Tokaj, les acquéreurs participent aussi à la restauration et à l’embellissement de son paysage viticole, classé au Patrimoine mondial de l’humanité en 2002.

FurmintTokajSamuelTInon.jpg
Déjà présente l’année dernière avec des vins qui ont battu des records (ainsi ce szamorodni sec Cuvée du Grand Maître, cuvée unique de 2006 mise à prix 6 666 € qui s’est envolée 10 000 €), la Maison Samuel Tinon a choisi de proposer à nouveau cette année son furmint sec grand cru Szent Tamás, dans le millésime 2013, afin de montrer l’évolution de ce premier cru. Ce vin avait ouvert la première édition de cette vente aux enchères. Mis à prix 2 666 €, le fût de 136 litres avait été adjugé 4 000 €. Issu de la même parcelle que le 2012, vinifié de la même manière par le même vinificateur*, ce 2013 est le fruit de raisins vendangés un mois plus tard, le 8 octobre. Pour acheter le lot dans sa totalité, ou en groupe se répartissant les bouteilles, on peut contacter la Maison par téléphone (00 36 47 358 405) ou par mail. On peut aussi se renseigner plus avant ici sur les vins de Samuel Tinon, viticulteur parti s’installer dans le Tokaj en 1991, à 22 ans. Depuis le mémorable premier millésime sorti sous son nom, en 2000, sa gamme de vins n’a cessé de s’étoffer pour exprimer toutes les richesses du Tokaj. Elle va désormais des vins les plus secs, dont le szamorodni, seul vin sec au monde à être issu de raisins botrytisés, aux plus sucrés des jus (aszù, escenzia).

SzarazSzaMorodniTokajSamuelTInon.jpg
*Pour mieux comprendre le vignoble de Tokaj et sa complexité géologique, Samuel Tinon
a fait le choix d’exprimer des terroirs sur une vinification “rapide”. Vendangé en septembre et présenté en avril, bénéficiant de très peu d’interventions, ce vin est une photo instantanée du terroir. Szent-Tamás est l’un des premiers crus classés de Tokaj révélé par les producteurs.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here