Cépages uniques

Plutôt que par la géographie, on peut aborder les vins de Loire et le tourisme viticole dans la région par les cépages. En effet, c’est une particularité de ce vignoble que de produire des vins issus pour la plupart d’un cépage unique. Dans le pays nantais, c’est le melon de Bourgogne implanté au XVIIe siècle. En Anjou, Saumur et Touraine règnent chenin, cabernet franc, gamay et grolleau. La Touraine offre une palette plus variée encore, ajoutant aux précédents le sauvignon, le côt et le pinot noir.

Fines bulles

Première région productrice de vins blancs d’appellation, la Loire est aussi la première région hors Champagne à compter des appellations d’origine contrôlée de vins à fines bulles. Ils sont élaborés de façon traditionnelle dans les caves saumuroises et tourangelles depuis le XIXe siècle. A Saint-Hilaire-Saint-Florent, toutes les maisons productrices sont réunies dans la même rue. Chez Langlois-Château, le maître de chai se fait maître d’école pour expliquer aux visiteurs les étapes de la vinification, des pressoirs à la cuverie. Ses élèves d’un jour le suivent ensuite au long d’un parcours souterrain où vieillissent près de trois millions de bouteilles pour étudier ce que sont la prise de mousse, le remuage et le dégorgement. Une découverte de deux heures qui se termine par une dégustation comparative.

Pays troglodyte

Sous le Val de Loire, littéralement, se cache le plus grand ensemble de cavités existant en Europe. Avec le temps, ces anciennes carrières de tuffeau – pierre tendre dont on a fait des châteaux – sont devenues des maisons, des champignonnières ou des caves où les vins vieillissent idéalement, à température constante. Ces dernières années, des dizaines de ces sites ont fait l’objet d’un rendez-vous spécifique, le temps d’un week-end, organisé par l’association Carrefour des Troglodytes Anjou – Touraine – Poitou. Occasion unique de découvrir le monde souterrain de la région, cette manifestation se tient tous les deux ans. On peut aussi découvrir ces merveilles cachées en sous-sol au hasard d’une visite chez un vigneron ou encore profiter des ouvertures pendant les Journées du Patrimoine. D’autres sites sont ouverts toute l’année, comme celui de Doué-la-Fontaine près de Saumur, qui retrace l’histoire de l’architecture troglodytique du Moyen Âge à nos jours.

La label national de l’oenotourisme

Depuis sa création en 2009, vingt-quatre destinations viticoles ont été distinguées par le label « Vignobles & Découvertes ». Attribué pour une durée de trois ans par les ministres en charge du Tourisme et de l’Agriculture, ce label dédié à l’oenotourisme permet aux visiteurs de s’orienter vers des prestations qualifiées (hébergement, restauration, visite de cave et dégustation, musée, événement, etc.). Pour les professionnels de la viticulture comme du tourisme, c’est la garantie d’une meilleure lisibilité de leur région et de ses spécificités grâce à un outil de valorisation et de repérage qui permet d’accroître la fréquentation. C’est aussi une belle occasion d’enrichir encore son offre touristique par la mise en réseau des capacités et des attraits de chacun.

Points de départ

De nombreux sentiers jalonnés de panneaux d’explications sur le vignoble permettent aux marcheurs de comprendre le paysage qui s’offre à eux sans avoir à attendre le premier week-end de septembre. Certains d’entre eux font partie des parcours d’oeno-tourisme du Réseau des vignobles du patrimoine mondial. Dans l’AOP chinon, le circuit découverte de sites historiques part de Panzoult. Au cœur des Coteaux du Layon, la balade part de Saint-Aubin-de-Luigné et file à travers les AOP coteaux-du-layon villages, quarts-de-chaume, bonnezeaux. Au départ de la place de l’église de Saint-Jean-des-Mauvrets, c’est la vigne au fil du temps qui se dévoile dans les appellations anjou-village-brissac et coteaux-de-l’aubance. Pour aller de vignes en villes, dans l’AOP saumur-champigny, on partira de la place des Ardilliers à Saumur. Pour la vallée du Cher et l’AOP touraine, départ de Pouillé. Une promenade entre vignes et vergers part du stade de Vallière (AOP touraine-azay-le-rideau) et celle des bords du Loir (AOP jasnières) prend sa source à Lhomme.

Loire 2.0

Outre le très complet site vinsdeloire.fr qui permet de découvrir les différentes AOP, les caves labellisées, les Maisons des vins, les territoires à visiter et les différentes façons de le faire (itinéraires, séjours, etc.), ses classiques déclinaisons pour smartphones et les nombreuses pages Facebook consacrées aux appellations comme aux événements oeno-touristiques, le vignoble du Val de Loire fait aussi parler de lui à des endroits plus inattendus. Autre approche, toujours via la vidéo, la chaine Vins de Loire sur Youtube permet de découvrir en image une quarantaine d’appellations, du muscadet au jasnières. Plus de détails sur le site.

bouvet-ladubay

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here