A part la ministre du Commerce extérieur, dont le vilain commentaire a enflé en grosse polémique, tout le monde aime la cuisine de Guillaume Gomez, le chef de l’Elysée. Le précédent président de la République lui avait d’ailleurs remis la médaille de l’Ordre national du mérite avec ces mots : « Si vous saviez ce que les chefs d’Etat étrangers me disaient de la cuisine de l’Elysée. (…) Vous n’imaginez pas combien vous comptez pour l’image de la France.»

Mercredi dernier, pour la soirée de gala célébrant 50 ans d’amitié franco-chinoise, Guillaume Gomez signait en l’honneur du président chinois Xi Jinping son premier dîner d’Etat. On ne vous redonnera pas le menu, largement commenté grâce à Nicole Bricq. En revanche, côté carte des vins, c’est un champagne de la Maison Deutz qui a été choisi pour figurer aux côtés de Lafite Rothschild (1997) et d’Yquem (1997). Une cuvée nommée Amour de Deutz, dans son millésime 2005.

menuElyséeXiJinping

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here