Depuis un an, six cent bouteilles de champagne Brut Nature zéro dosage et soixante bouteilles de champagne Grande Sendrée 2005 de la Maison Drappier dormaient par quinze mètres de fond dans la baie de Saint-Malo. Ce n’est pas la première fois que le caviste Yannick Heude soumet des bouteilles à une longue immersion (en lire plus ici ). Cette fois, il a convaincu Michel Drappier de l’intérêt de ce test d’élevage du vin dans les conditions sous-marines. Si la température est équivalente à celle d’une cave champenoise souterraine (9 à 10 °C), les marées ont un effet sur la maturation du vin. Les bouteilles seront remontées sur la terre ferme dimanche prochain entre 9 h et 10 h (case Solidor, Saint-Servan) et une dégustation comparative aura lieu entre ces aventurières et un lot identique élevé de façon plus traditionnelle dans les caves de la Maison Drappier.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.