Les caves de Joseph Perrier, maison créée en 1825, sont uniques en Champagne. Creusées de plain-pied dans la colline de craie, elles abritent des puits de lumière laissant passer la lueur du jour qui se projette dans les galeries grâce à des réflecteurs (photo ci-dessus). Mais ce n’est pas la seule particularité de ce lieu singulier situé à Châlons-en-Champagne. Depuis 1943, une dynastie de chefs de cave veille sur les vins, de père en fils. Le premier de cette lignée s’appelait Léon Dervin. Son fils Michel lui a succédé en 1952 et son petit-fils Claude a pris la suite, en 1988. 
Aujourd’hui, c’est au tour de la quatrième génération de prendre la relève. Claude Dervin vient de passer la main à son fils Jérôme, 37 ans. « Très jeune, je partageais déjà la passion de mon père, sans le savoir. Je me contentais de le suivre et de l’observer. Son vin était tout pour lui. Il l’est devenu pour moi aussi. »

Claude+JérômeDERVIN
Formé à Avize, Jérôme Dervin a parfait ses connaissances au sein de plusieurs Maisons de champagne à Reims, Epernay et plus récemment à Dizy. 
A l’heure de ce troisième passage de témoin entre père et fils (en photo ci-dessus), le président de la Maison Joseph Perrier, Jean-Claude Fourmon, a salué cette constance. « J’ai toujours eu la conviction que l’excellence ne naît pas en un seul jour, ni même en une seule vie. Il faut savoir transmettre sa propre recherche de la perfection et son profond dévouement pour pouvoir l’atteindre au bout de plusieurs générations. Dans cet état d’esprit, j’accueille avec beaucoup de sérénité Jérôme Dervin, quatrième descendant de chef de caves dans la Maison, qui saura poursuivre notre quête permanente de qualité. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here