Notre cher Hubert de Boüard a décidé de faire fort, une fois de plus. Voilà qu’il embouteille son très joli 2012 dans une bouteille noire avec une typo appliquée à même le verre à la façon d’un émail et couverte d’or 21,7 carats. Cet habillage d’un seul millésime devrait faire un tabac sur les marchés.
Deux raisons.
D’abord, sa fille Stéphanie qui faisait carrière dans…lire la suite.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here