Lors de la dernière édition de son salon « Un Jour en Provence » qui s’est tenu en mars à Paris, le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP) avait dévoilé les derniers succès du rosé de Provence, au niveau mondial (14 millions de bouteilles exportées en 2013, soit une augmentation de 15 %) comme dans l’hexagone. Si la France est le premier pays producteur de rosé avec 6,33 millions d’hectolitres (2012), soit 28 % du volume mondial, elle se place également en première position en terme de consommation. Depuis 1990, celle-ci n’a pas cessé de progresser pour quasiment tripler.

Plus de 9 Français sur 10 déclarent boire du vin rosé – soit un marché estimé à 36 millions de consommateurs – et la part de ce vin a atteint en 2013 le taux record de 30 % de la consommation totale de vin. Avec 141 millions de bouteilles, soit 35 % de la production française, et un vignoble consacré à 87 % à cette couleur, la Provence est la première région productrice de rosés d’AOC. Si ses vins sont désormais très demandés par les Américains (+ 40 % d’exportations entre 2012 et 2013), ils sont tout autant appréciés par les Français qui les achètent souvent directement au caveau.

Près de 30 millions de bouteilles de vins de Provence sont vendues chaque année par le vigneron directement au consommateur depuis son caveau de vente. Pour accompagner ce mouvement, le CIVP a lancé hier la 5e édition de son jeu estival « Côté caves » chez près de trois cents vignerons. Jusqu’au 15 septembre, les visiteurs venus découvrir l’un de ces vignobles du Var ou des Bouches-du-Rhône se verront remettre un ticket à gratter permettant de gagner, peut-être, l’un des nombreux lots prévus. Un tirage au sort met également en jeu cinq week-ends aux Domaines de Saint Endréol.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.