Au cœur de la Vallée du Rhône méridionale, au pied des Dentelles de Montmirail, la cave coopérative des Vignerons des Dentelles est née. Elle rassemble les Vignerons de Caractère, coopérative de 80 familles de vignerons du village de Vacqueyras et Balma Venitia, groupe de 160 coopérateurs investis dans une démarche qualité et environnementale à Beaumes-de-Venise. Cette fusion représentera près de 250 exploitations viticoles et 2 000 hectares de vignes exploitées.

Guidées depuis plus de cinquante ans par la passion de leur métier, ces caves ont à cœur d’élever des vins de qualité certifiés agriculture raisonnée ou agriculture biologique. Les vignerons s’adaptent et savent comment faire évoluer leurs terroirs, afin d’offrir les meilleurs crus de la vallée du Rhône comme les vacqueyras, gigondas ou encore le célèbre muscat de Beaumes-de-Venise.

Cette nouvelle structure est la garantie de pérenniser des exploitations viticoles les savoir-faire transmis de génération en génération de vignerons. L’objectif étant d’accroître la capacité de développement dans les domaines techniques commerciaux et marketing tout en optimisant les coûts de fonctionnement des caves.

Avec ses 36 000 hectolitres de crus de la vallée du Rhône, Vignerons des Dentelles distribuera huit millions de bouteilles pour un chiffre d’affaires conséquent et rentable de 37 millions d’euros. Au sein de cette fusion et sous la présidence de Claude Chabran, la direction générale du groupe sera confiée à Pascal Duconget, actuel directeur général des Vignerons de Caractère. Bernard Manganelli restera à la tête des Vignerons de Caractère.

À terme, cette union n’exclut pas de rassembler d’autres entités ayant les mêmes valeurs et la même vision de l’avenir.

Ce qu’on peut penser de cette alliance
Ce rapprochement est dans le sens de l’histoire. Il faut des entités puissantes pour faire pièce aux grands groupes et aux grandes maisons de négoce.
De plus en plus, la coopération semble incontournable. Facteur de cohésion sociale, puissance économique et, c’est nouveau, producteurs de vins de qualité, les groupes de coopérateurs sont beaucoup plus indispensables qu’on pourrait le croire.
N.R.

La sélection bettane+desseauve

Rouge Exclusif
Balma Venitia, Muscat de Beaumes-de-Venise, rouge, 2011
La gamme aromatique regorge de senteurs de fruits rouges et noirs frais, c’est du plaisir en bouche, avec une générosité discrète et une douceur caressante.


Vintage
Balma Venitia, Muscat de Beaumes-de-Venise, blanc, 2006
Approche confite sur l’ananas, la rose ancienne et le camphre, la douceur gourmande est équilibrée et rafraîchissante.


Tradition
Balma Venitia, Muscat de Beaumes-de-Venise, blanc
Très plaisant, sur l’agrume confit. Sucrosité digeste, mutage équilibré et ensemble cohérent.


Bois Doré
Balma Venitia, Muscat de Beaumes-de-Venise, blanc
Grande complexité aromatique et beaucoup de noblesse. Corps généreux, suave et persistance longue. Un régal avec un ananas rôti.


Domaine de la Maurelle
Vignerons de Caractère, Gigondas, rouge, 2012
Très généreux et large en bouche, grenache de haute expression, fruit et terroir respecté.


Domaine de la Curnière
Vignerons de Caractère, Vacqueyras, rouge, 2012
Propriété impeccablement tenue et vinifiée intégralement à la cave, très distingué et pur au nez, sur les fruits noirs, tannins souples, ensemble soigné et vivement recommandé.


Carobelle
Vignerons de Caractère, Gigondas, rouge, 2012
Le meilleur Gigondas de la cave, résultat de l’excellent travail d’un coopérateur, tout en netteté et pureté aromatique, très naturel dans son expression de raisin solaire, tannin déjà fondu.


Eloquence
Vignerons de Caractère, Gigondas, rouge, 2010
Cuvée de prestige, au boisé plus fin que lors de l’édition précédente. Matière énergique et élégante, très unie avec son soutien tannique.


Eternité
Vignerons de Caractère, Gigondas, rouge, 2010
Super prestige cette fois et évidemment boisé insistant à ce stade mais pas désséchant, très ferme, dense, complet, mais de garde.


Absolu d’éternité
Vignerons de Caractère, Gigondas, rouge, 2010
Bon, là le marketing fâche un peu (il fallait oser!) mais honnêtement le vin est magnifique, très haute expression de l’appellation et doté d’un grand potentiel de vieillissement une fois le bois digéré.


Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Avec des coopératives de telles tailles, ne risque-t-on pas de perdre la diversité des vins. J’ai gouté un muscat de beaumes de venise du domaine Rosemerry, excellent et bien différent du Balma vénitia ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here