La session française du concours de dégustation entre grandes écoles organisé depuis 2003 par la maison champenoise Pol Roger – réplique d’un événement qu’elle sponsorise depuis maintenant vingt ans en Grande-Bretagne, le Varsity Blind Tasting Match – s’est terminée le 30 juin dernier avec la victoire des élèves de Sciences-Po Bordeaux, Venise Seychelles, Enzo Reulet et Esteban Fernandez, pour la deuxième année consécutive. Comme le veut l’usage, un dernier challenge a opposé les vainqueurs français aux vainqueurs de la compétition qui a vu s’affronter en Angleterre, les clubs de dégustations des universités d’Oxford et de Cambridge.

Si en 2013, face à Oxford, les étudiants français étaient repartis « grands vainqueurs », c’est Cambridge qui a remporté la première place cette année, à l’issue d’épreuves très disputées. Chacun des gagnants (Vaiva Imbrasaité, Antoni Wrobel, Rhys James) a reçu un magnum de Brut Vintage 2004, leurs adversaires ont eu droit à un magnum de Brut Réserve. L’épreuve individuelle a été gagnée par Antoni Wrobel, qui a été récompensé par un magnum de la cuvée Sir Winston Churchill 2000. Cette victoire de l’Angleterre face à la France recreuse l’écart entre les deux pays, sept victoires à cinq en faveur des Britanniques.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.