Chef de caves des champagnes Charles Heidsieck depuis 2012, Thierry Roset vient d’être nommé Sparkling Winemaker Of The Year lors de l’édition 2014 de l’International Wine Challenge, l’un des plus importants concours de vins au monde. « Quand tout change, il ne faut pas de rupture. » C’est avec cet amusant contrepied que Thierry Roset avait qualifié le challenge qui lui était confié au moment où Régis Camus, qui avait repris le flambeau de Daniel Thibault, allait se consacrer exclusivement à Piper-Heidsieck avec le succès et les médailles que l’on sait.
charlesheidsieckbrutréserveCette récompense vient aujourd’hui confirmer une réussite qui doit beaucoup à l’« esprit de suite » que revendique Thierry Roset. Une loyauté qui caractérise aussi la maison auprès de laquelle il a passé 25 ans à apprivoiser, auprès de Daniel Thibault puis de Régis Camus, ce sens du relatif et du temps qui passe qu’impose la fréquentation des grands vins.
A l’heure du renouveau de “Charles” (qui, comme Piper, a été racheté en 2011 par le groupe EPI, en lire plus ici), les premiers assemblages qu’il a signé seul sont sortis dans une nouvelle bouteille dont la forme correspond à celle d’une crayère de la maison. Le panel des crus a été resserré, passant de 120 à 60, et la maturation des vins de réserve augmentée, de dix à quinze ans.
Ces derniers interviennent à 40 % dans l’assemblage et leur âge moyen est de 8 à 10 ans pour l’élaboration du champagne Charles Heidsieck Brut Réserve. A propos de cette cuvée de prestige, Thierry Roset dit vouloir « des vins à livre ouvert, pour jouer avec leur complexité et leur profondeur. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.