Situé à un quart d’heure du centre de Bordeaux, le village de Bouliac dispose d’une vue panoramique sur la région qui lui a valu le surnom de « balcon de Bordeaux », balcon qu’il est de bon ton de fréquenter depuis l’après-guerre, qu’on y vienne pour se promener, déjeuner ou encore danser. En 1989, l’une des belles longères du XVIIIe siècle qui caractérisent l’endroit a été transformée en hôtel par l’architecte Jean Nouvel (des photos ici). Portant le nom d’une célèbre rue du centre de Bordeaux et doté d’un restaurant gastronomique, où officie le chef étoilé Nicolas Magie, le Saint-James Bouliac (Relais & Châteaux) dispose de quelques rangs de vignes qui forment le deuxième plus petit vignoble de la région en AOC (le plus petit, c’est celui de l’aéroport).


C’est sur ces 12 ares plantées de merlot, qui produisent chaque année entre 450 et 600 bouteilles de « Vin du Jardin », que l’hôtel vous propose de vous initier à la cueillette des grappes et au tri, sous la houlette de Richard Bernard, son chef sommelier. Pour récompenser ce labeur, les vignerons d’un jour recevront une bouteille du millésime vendangé. Tradition oblige, les vendangeurs déjeuneront tous ensemble autour d’un barbecue concocté par Nicolas Magie et d’une dégustation de « Vin du Jardin ». Au-delà de cette expérience à la vigne, le forfait proposé par le Saint-James Bouliac comprend un dîner pour deux dans le restaurant étoilé de l’hôtel et deux nuits dans l’une des chambres qui regardent Bordeaux et la Garonne.

gastronomiqueSaintJamesBouliacLes dates exactes de ce séjour, qui aura lieu à la fin de septembre ou au début d’octobre, seront connues quinze jours avant le début des vendanges. Plus de renseignements au 05 57 97 06 00.



Forfait Expérience Vendanges du Saint-James Bouliac, 795 euros pour deux.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.