Tous les samedis de septembre, le château Haut-Bailly ouvrira ses portes aux visiteurs qui souhaitent venir découvrir le travail de l’artiste franco-chinoise Li Chevalier. Cette dernière, dont l’exposition à la Base sous-marine de Bordeaux au printemps dernier a rencontré un grand succès, poursuit ici son expérimentation de lieux insolites en investissant le chai de ce grand cru classé situé à Léognan.

Créée en 2013, l’installation visible à Haut-Bailly jusqu’à fin septembre porte le même titre que l’œuvre du poète à qui elle rend hommage, Victor Segalen, grand explorateur et amoureux de la Chine qu’il parcourt en tous sens au début du XXe siècle. Il est fasciné par la poésie des stèles qui animent les bords des routes et des chemins de montagne, s’adressant à qui les rencontre et “parlant” d’amitié, d’amour, de faits militaires, d’Empire ou de pouvoir, selon leur orientation.

Porteuses de poèmes calligraphiés, les stèles de Li Chevalier « forcent à s’arrêter, elles sont une pause, une ponctuation dans la lecture de l’espace. On s’en approche, on les consulte, comme on consulte les étoiles avant de poursuive son chemin. ». Ces mots sont ceux de Marc Fontana, responsable de la médiathèque de l’Institut français de Chine (Pékin), qui fut le commissaire de l’exposition montée en 2012 pour commémorer le centenaire de la parution de l’ouvrage de Segalen (en lire plus ici).

Stèles, Li Chevalier. Château Haut-Bailly, visite sur réservation au 05 56 64 75 11 ou ici.

©LiChevalier

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here