Pour la deuxième année consécutive, la marque de whisky The Balvenie organise un tour de France qui rend hommage au savoir-faire des artisans. Si leurs métiers (chocolatier, maroquinier, archetier, encadreur, fleuriste ou encore apiculteur) font appel à des talents divers, ils s’inscrivent dans un respect de la tradition et de la qualité qui est le même que celui pratiqué par cette maison écossaise dont la distillerie du Speyside cultive sa propre orge, possède l’une des dernières aires de maltage encore en activité, emploie toujours une équipe de tonneliers et de chaudronniers pour entretenir ses fûts et alambics et travaille depuis plus de 50 ans avec son maître de chai, David Stewart.

Démarré au printemps dernier et mené par Damien Anglada, ambassadeur de la marque en France, The Balvenie Tour 2014 est attendu dans de nombreuses villes d’ici décembre et chaque étape sera l’occasion d’une mise en lumière du travail d’un artisan, autour d’une dégustation de single malt (quatorze villes en tout, toutes les dates sont ). « L’aventure humaine, voilà ce qu’est avant tout The Balvenie Tour. Des rencontres, du partage, de l’échange, des émotions… Comment peut-on partager sa passion si on ne passe pas avant par ces étapes humaines qui sont essentielles ? »

Parmi les nombreuses rencontres avec des « artisans formidables, qui partagent avec vous leur tradition, leur savoir-faire et leur art » que Damien Anglada a eu l’occasion de faire, l’une est à l’origine de l’œuvre d’art en photo ci-dessus et dessous. C’est Lison de Caunes, Maître d’art en marqueterie de paille, qui a réalisé sur un design de Patrick Daumont ce magnifique sertissage du Portwood 21 ans d’âge de la maison, édition limitée à seulement trois exemplaires signés (1 500 €). Pour en savoir plus sur The Balvenie Tour, cliquer ici et aussi (carnet de voyage de Damien Anglada).

©LisondeCaunesTheBalvenie

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here