Le soleil revenu depuis la fin août a accéléré la maturité des raisins et les vendanges ont débuté à la mi-septembre. Selon le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), ce millésime 2014 s’annonce prometteur.

En tout début d’année, c’est dans des conditions climatiques douces que s’est amorcée la reprise du cycle de la vigne. Dès les premiers jours d’avril, la grande majorité des parcelles affichaient de nombreux bourgeons, une dizaine de jours en avance par rapport à la moyenne des vingt dernières années. Tout au long du printemps, la météo est restée très belle et, fin mai, un air d’été flottait sur le vignoble. Sous ce soleil, assorti de quelques pluies indispensables, la floraison s’est produite en seulement quelques jours. La transformation des fleurs en fruits (nouaison) ne s’est pas déroulée aussi parfaitement partout et certains ceps ont subi des phénomènes de coulure importants.

Dans l’ensemble, le volume potentiel de récolte restait satisfaisant et le beau temps a perduré jusqu’aux premiers jours de l’été. Malheureusement, le 28 juin 2014, un violent orage de grêle a frappé certains secteurs de la Côte-d’Or et de la Saône-et-Loire. Quant à la Côte de Beaune, elle a été fortement touchée pour la troisième année consécutive et les dégâts ont été importants. Après cette date, nuages et pluies se sont installés jusqu’à fin juillet où un bref épisode caniculaire a brûlé les baies (échaudage) dans certaines zones. Août est resté gris et plutôt frais. Si les raisins ont continué à mûrir à bon rythme, l’avance s’est perdue en route.

Un adage bourguignon veut que septembre fasse le millésime. Le retour du soleil à cette période a pleinement profité aux raisins. Equation subtile entre maturité, météo et état sanitaire, le difficile exercice consistant à choisir les dates de vendanges s’est fait dans un état d’esprit où le soulagement dominait. Après plusieurs années de récolte déficitaire, et une météo 2014 très confuse, les vignerons devraient rentrer cette année une récolte se rapprochant de la normale. Et une matière première très prometteuse dont on se fera une idée plus précise le troisième dimanche de novembre, lors de la Vente des vins des Hospices de Beaune.

©BiVBRaisins de pinot noir sur la colline de Corton, 4-09-2014.

Ci-dessus, raisins de pinot noir sur la colline de Corton, le 4 septembre 2014. ©BIVB
En tête de l’article, raisins de chardonnay vers Pouilly-Fuissé, le 3 septembre. ©BIVB

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.