La 33e édition des Rencontres vinicoles de Paris, salon créé il y a 17 ans par Sophie Morgaut-Lejeune, fondatrice de l’agence Force 4, et organisé en partenariat avec l’Association des sommeliers de Paris, a accueilli 140 vignerons et 1 300 visiteurs professionnels. Comme à chaque édition d’automne depuis 2005, l’événement a également décerné le prix Pampre à trois vignerons à l’issue d’une grande dégustation à l’aveugle consacrant le meilleur rapport prix-plaisir.

Composé de Gérard Margeon (chef sommelier du groupe Alain Ducasse Entreprise), Jean-Luc Jamrozik (président de l’Association des sommeliers de Paris), Charles Loembe (acheteur vins pour le traiteur Potel et Chabot), des journalistes Aymone Vigière d’Anval (Saveurs) et Marie Grézard (VSD) et de François Lejeune, PDG de Vins In Paris, le jury a dégusté plus de cent vins avec pour seule indication le prix de vente hors taxe sur le circuit des cafés-hôtels-restaurants (CHR).

Lors de la désignation des trois lauréats du Prix Pampre 2014, la surprise est venue de la catégorie champagne, où la cuvée « Ver Sacrum » – 100 % chardonnay de provenance de Cramant (grand cru), Cuis & Bergères les Vertus (premier cru) – de la maison familiale Bonnaire a été distinguée pour la deuxième fois consécutive. Dans la catégorie vin blanc, c’est le châteauneuf-du-pape 2012 du Domaine du Grand Tinel qui a séduit les membres du jury « pour son élégance et sa fraîcheur » et dans la catégorie vin rouge, c’est le saint-joseph « Anaïs » millésime 2010 du Domaine du Chêne.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.