Chef sommelier du restaurant parisien Spring, Jonathan Bauer-Monneret est devenu en ce dernier lundi d’octobre le 28e « Meilleur Sommelier de France », titre remporté à Beaune à l’issue d’une finale à laquelle participaient également Mikaël Grou (Four Seasons George V, Paris), Jean‑Baptiste Klein (Clos des Sens, Annecy-le-Vieux) et Florent Martin (Four Seasons George V, Paris). Devant plus de cinq cents spectateurs, dans une salle de restaurant reconstituée, ces quatre sommeliers sélectionnés à l’issue de la demi-finale organisée la veille « ont donné une très belle image de leur métier. »

Connaissances pointues, savoir-faire technique et aisance, chacun avait trente minutes pour les faire valoir lors de différentes épreuves allant de la dégustation commentée à la préparation d’un repas de mariage en passant par la gestion de tables (et de clients, donc). A l’annonce du résultat, Jonathan Bauer-Monneret « a pu laisser éclater sa joie » d’avoir franchi une nouvelle étape après le titre de Meilleur jeune sommelier de France – Trophée Duval Leroy, remporté en 2009. Le jury, qui comptait notamment trois « Meilleurs sommeliers du monde », Serge Dubs, Philippe Faure-Brac et Olivier Poussier, a salué le beau « niveau » de la finale de cette compétition qui a lieu tous les deux ans.
 
Ci-dessus, de gauche à droite, Michel Hermet, président de l’Union de la sommellerie française, Jonathan Bauer-Monneret, 28e Meilleur sommelier de France, et Claude Chevalier, président du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne. Photo : Jean Bernard.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.