Rappel des faits.
On est en juillet 2013. Un violent épisode de grêle met en danger les exploitations viticoles les plus fragiles. Un mouvement de solidarité se dessine et de généreux contributeurs essaient de venir en aide aux vignerons sinistrés, chacun envoie son chèque. Les syndicats d’appellations tentent d’organiser cette solidarité.
Seulement voilà.
Lisez le courrier sur la photo….lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.