La cérémonie de remise des prix de la quarante-huitième édition du prix culinaire international « Le Taittinger » s’est tenue la semaine dernière au George V, autour d’un dîner en cinq temps concocté par le nouveau chef des lieux, Christian Le Squer. Président d’honneur de l’événement, le Dr Frédéric Saldmann, cardiologue, nutritionniste et auteur de l’ouvrage Le meilleur médicament c’est vous (Albin Michel), a évoqué devant près de deux cents invités « quelques règles d’hygiène de vie croustillantes » avant que le jury ne remette « Le Taittinger » 2014 à Jonathan Zandbergen, chef néerlandais du restaurant Het Veerhuys à Almere (Pays-Bas).

Finaliste à deux reprises, Jonathan Zandbergen a obtenu cette année la récompense suprême à l’occasion d’une édition dont le président du jury, Emmanuel Renaut (chef*** du Flocons de Sel, à Megève), a tenu à souligner « le niveau particulièrement relevé. » Les épreuves finales se sont déroulées mardi dernier à l’Ecole Ferrandi à Paris. Les chefs ont eu cinq heures pour s’exprimer autour de « deux râbles de lièvre pour huit personnes, agrémentés de deux garnitures imposées, l’une à base de châtaignes, l’autre de potiron, et une garniture libre avec une sauce ou un jus » et réaliser une « interprétation d’un pain perdu aux pommes reinette et sa crème anglaise. »

La deuxième place du concours est revenue au chef suisse Nicolas Hensinger, (restaurant L’Hôtel de Ville, Crissier) et la troisième au Japonais Yoshihiro Kawamoto (Hôtel Granvia, Osaka). Tous deux concouraient pour la première fois. Enfin, cette soirée a également permis au président du jury du concours amateur, Gérard Boyer (ancien chef *** des Crayères à Reims), de remettre le prix de la sixième édition du « Taittinger des Cordons Bleus » à Monsieur Jean-Philippe Zabka, vainqueur d’une compétition qui a vu s’affronter trois amateurs sur le thème du bœuf bourguignon.

Crédit photo : Louis Teran.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.