Les journées portes ouvertes qui se sont tenues le deuxième week-end de novembre dans les deux appellations (nous vous en avions parlé ) ont remporté un vif succès. Venu à la rencontre d’une cinquantaine de producteurs, le public a battu cette année des records de fréquentation. La météo était de la partie et d’expositions d’art (Guiraud et Haut Bergeron) ou de voitures de collection (Haut Peyraguey) en balades à cheval (Chechy), atelier fromages (Maison du vigneron), (Chechy) et déjeuners à la propriété, certains châteaux ont reçu jusqu’à 1 800 visiteurs en deux jours.

Bonne nouvelle, les jeunes amateurs – entre 20 et 25 ans, simples curieux ou étudiants en sommellerie – sont de plus en plus nombreux à fréquenter ces journées, en famille ou entre amis. Ce constat est fait par les producteurs de sauternes et barsac qui trouvent là un public très réceptif à leur discours, plus enclin à « sortir des sentiers battus» et à oublier le systématique accord entre leurs vins et le foie gras. Tant mieux, car avec le sauternes on peut tout tenter ( par exemple « une belle poularde de Bresse, des huîtres chaudes, un jambon persillé, un bleu bien goûteux », en lire plus ici).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.