Quelques artistes parmi les récoltants-manipulants de Champagne sont devenus des vedettes mondiales de la viticulture. Nous sommes fiers d’avoir été les premiers à révéler le talent de Francis Egly, digne successeur de son père Michel, et heureux de le voir confirmer avec le temps tous les espoirs mis en lui.


[col width=”six”]La cuvée Millésimée de Francis Egly est devenue peu à peu une des expressions les plus accomplies du terroir d’Ambonnay. Elle bénéficie de l’excellence d’une viticulture précise et respectueuse qui a servi d’exemple à tout le village. Aujourd’hui, en effet, Ambonnay est en moyenne le grand cru le mieux cultivé de Champagne et un exemple à méditer pour les autres. L’assemblage contient entre un quart et un tiers de chardonnays issus du secteur de la côte aux lièvres et deux tiers à trois quarts de pinots noirs de lieux dits de milieu de côte comme Chemin du clos, Feuchères, Beurys. [/col] [col width=”six”]Depuis 1988, l’ensemble est complètement fermenté en barrique dont 30 % de fût neufs. Cette proportion importante est liée à la qualité des bois employés par Dominique Laurent, le tonnelier du domaine et ami du propriétaire. Le vin est commercialisé vers sa dixième année, d’abord en bouteilles puis un ou deux ans plus tard en magnums. Avec l’expérience, dans tous les millésimes récents la fermentation malo-lactique est évitée. Toutes les bouteilles portent la date de dégorgement.[/col]

2008 Pas encore notable

Sur pointe et non dosé
Sur la levure mais rendu plus frais par des notes légères de citron, très droit, incisif, net, tendu, subtil, avec un boisé déjà intégré. Il sera dégorgé après 2020. Grandes promesses, finesse superlative.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


2006 Pas encore notable

Sur pointe encore, non dosé
Pâle, grande droiture, absolue maturité mais grâce à une malo non faite beaucoup de fraîcheur et de tension, race évidente de terroir. Immenses promesses, exemple parfait d’excellence technique au service du terroir.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


2005 18,5/20

Dégorgé juillet 2014, dosé à 2 gr
Clair, très élégant au nez et en bouche, finesse superlative, légère note de fougère, noisette fraîche, grande longueur, miel salé, bulle intégrée, boisé digéré, raffinement total, petit chef d’œuvre.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


2004 17,5/20

Dégorgé en janvier 2014, dosé à 4 gr
Un rien plus acide et plus fluide, grillé, moins gras, un peu plus pointu en fin de bouche, citronné, même style, même race. Il faut encore attendre.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


2002 18/20

Dégorgé novembre 2013, dosé à 2 gr
Splendide arôme de miel de noisette mais en tension, signature évidente du terroir, à point, très légère amertume, net, aucune crainte sur son avenir.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


2000 17/20

Dégorgé mai 2008 82 mois de cave sur pointe, dosé à 2 gr
Noisette grillée au nez très caractéristique, rondeur, ampleur de grand cru, légère évolution de la couleur due à une malo faite qui modifie un peu le style par rapport aux millésimes plus jeunes, accentuant le gras, mais faisant plus bourgogne avec bulles que champagne. Il est fait pour la table.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


1997 16,5/20

Dégorgé en janvier 2004, 66 mois sur pointe, vinifié en cuve
Trop brioché au nez en raison d’un bouchon oxydatif, avec des notes de sirop d’érable. Mais la bouche fait plus jeune que le nez, avec des notes de chocolat blanc de bruyère en fleur, et néanmoins une belle acidité pour le millésime. Il ne cesse de se reconstruire dans le verre.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


1996 18/20

Dégorgé juillet 2005, 97 mois sur pointe
Brioche magnifique au nez, une petite merveille de fruit et de salinité, complexité, longueur comparables aux plus grandes cuvées de prestige, malo faite mais imperceptible tant l’acidité de l’année reste marquée ! Miel de bruyère et mirabelle en fin de bouche un vin splendide.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


1995 Difficilement notable

Dégorgé à la volée
Trop de ferment immédiat au nez avec une note curieuse mais classique pour des vins juste dégorgés de fer blanc, strict, fumé, savoureux mais pas parfaitement équilibré en l’état.

CONTACTER LE PRODUCTEUR


1992 19/20

Dégorgé à la volée, malo-lactique non faite en raison de la faible acidité de l’année.
Noisette parfaite au nez, acidité géniale, notes complexes, racées et émouvantes de frangipane, et de miel de bruyère (un des marqueurs des terroirs d’Ambonnay) finale sur le silex, apéritif génial. L’évolution de ce type de vin a largement contribué à convaincre Francis Egly à ne plus rechercher la fermentation malo-lactique.

CONTACTER LE PRODUCTEUR

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.