La traditionnelle remise des trophées que La Revue du Vin de France décerne tous les ans aux personnalités du vin, « ministre ou vigneron, restaurateur ou caviste », qui ont marqué l’année écoulée s’est tenue début janvier à Paris, à l’hôtel Bristol. A cette occasion, la cave de Tain-l’Hermitage s’est vu remettre le prix 2015 de la “Cave coopérative de l’année”, une récompense qui vient saluer les investissements entrepris par cette cave spécialiste de la syrah qui vinifie à elle seule environ 50 % des appellations du vignoble des Côtes du Rhône septentrionales et possède en propre plus de 26 hectares de vignes, dont 21 en appellation hermitage (en lire plus ici). Antoine Gerbelle a précisé que de sélections parcellaires en cuvées bios, « jamais La Revue du Vin de France n’a sorti en dégustation à l’aveugle autant de fines cuvées de la cave coopérative de Tain-l’Hermitage. » Doté d’un budget de 10 millions d’euros et achevé aux vendanges 2014, l’agrandissement conséquent des bâtiments de cette coopérative en charge des fruits de plus de 1 000 hectares de vignes permet encore plus de précision dans les sélections parcellaires auxquelles une cuverie et un chai sont désormais dédiés.

Ci-dessus, avec Antoine Gerbelle de La Revue du Vin de France (deuxième en partant de la droite), l’équipe de la cave de Tain. De gauche à droite, Xavier Gomart, directeur, Daniel Brissot, responsable vignoble, Jacques Alloncle, président et Xavier Frouin, œnologue. Crédit photo, Stéphane Marc.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.