Le co-propriétaire de Château Angélus prodigue désormais ses conseils à l’équipe de Poças Júnior, une maison installée dans le Douro depuis bientôt 100 ans. Et c’est en compagnie de l’œnologue Philippe Nunes, dont « le cœur est portugais » puisque ses parents le sont (pour lire sa bio sur le site d’Hubert de Boüard Consulting, cliquer ), qu’il est venu travailler les assemblages des vins du millésime 2014 aux côtés de Jorge Manuel Pintão, Maria Manuel Maia and Pedro Poças Pintão, respectivement en charge des vinifications, des cultures et des ventes de cette maison dont ils représentent la quatrième génération.

Si Poças produit du porto depuis sa création en 1918, ce domaine de 100 hectares répartis en trois vignobles (Quinta das Quartas, Quinta de Santa Bárbara et Quinta de Vale de Cavalos) a été l’un des premiers à proposer également, dès 1990, des vins d’appellation d’origine contrôlée douro (Coroa d’Ouro, Vale de Cavalos et Símbolo). Rappelant que le Douro est un endroit où de grands vins sont faits et précisant qu’il avait envie d’y travailler depuis longtemps, Philippe Nunes a indiqué que le défi posé aux consultants « est d’essayer d’aller plus loin, principalement pour les vins rouges, spécialité d’Hubert de Boüard, mais aussi pour les vins blancs. » Loin de toute standardisation, l’idée est bien de mettre à profit les nombreuses variétés de cépages autochtones « qui produisent de très bons vins. »

Du côté portugais, on se réjouit de l’approche, du respect des traditions à celui de l’environnement, proposée par l’équipe d’Hubert de Boüard. « Nous souhaitons répondre positivement aux demandes du compétitif marché international sur lequel nous exportons, vers trente pays, 90 % de notre production » explique Pedro Poças pour éclairer le choix de la maison d’avoir choisi pour la conseiller un « grand vinificateur au prestige international. » L’aventure commence donc avec cette récolte 2014. Finesse, équilibre, élégance, « nous avons été très contents de la qualité des vins » s’est réjoui Hubert de Bouärd au sortir des dégustations.

Ci-dessus, de gauche à droite, Jorge Manuel Pintão, Maria Manuel Maia, Philippe Nunes et Hubert de Boüard.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.