La sinistrose ambiante, « les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent », ça suffit. Ré-éclairons la scène et trouvons-y de bonnes raisons de nous réjouir. Un millésime, des producteurs, des vins.

2014
Étrangement silencieux, les oiseaux de malheur n’ont pas (pas encore ?) investi les médias populaires pour expliquer à quel point le millésime est raté. Ils font bien de se taire. Le millésime est plutôt réussi. Bonne qualité, bonne quantité. Sauf le sud du Rhône, le nord s’en sortant un peu mieux. En revanche, à Bordeaux, le sourire est…lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.