Leader mondial du marché des bouchons synthétiques pour vins tranquilles avec 2,4 milliards de bouchons par an, la société Nomacorc a produit 20 milliards de bouchons en 15 ans. Le vingt milliardième a bouché une bouteille de viognier de Michel Gassier. Tout récemment, l’entreprise a reçu une nouvelle récompense pour le bouchon « à empreinte carbone neutre » en photo ci-dessus. 100 % renouvelable, SelectBio est fabriqué à partir de polymères à base de végétaux dérivés de la canne à sucre. Plusieurs fois récompensée en 2014, cette innovation a obtenu un prix lors de la dernière édition des Winnovation Awards, récompenses attribuées par The North Bay Business Journal (San Francisco) et le Wine Industry Network (WIN) aux « entreprises qui contribuent à faire avancer l’industrie nord-américaine du vin. »

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Ce bouchon est-il issu de l’agriculture biologique?
    Visiblement non!
    Quelle honte dans ce cas d’utiliser le mot “BIO”, afin d’entretenir la confusion, alors que la culture de la canne à sucre est une des plus polluantes et gourmandes en intrants, et responsable qui plus est d’une grande partie de la déforestation des forêts tropicales! Bref, BIO sur un bout de chimie comme ce bouchon, c’est révoltant et indigne. Une véritable usurpation du mot.
    J’espère que la justice se saisira du dossier.

    • Il est plus que probable, au contraire, que le mot “bio” a été utilisé avec moult précautions. Pour en décider, je vais contacter le fabricant et lui demander de nous éclairer.
      Mais ce qui m’ennuie le plus dans ce commentaire, c’est l”usage très abusif des très gros mots : “honte”, “révoltant”, “indigne”… Et quoi, encore ?
      Nicolas de Rouyn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.